🤙

Qu’est-ce qu’un plan de taggage ? Exemple et bonnes pratiques

Twitter LinkedIn Nos services

Qu’est-ce qu’un plan de taggage ? Exemple et bonnes pratiques

Dans les exemples ci-dessous, nous allons partir du principe que vous utilisez Google Analytics et Google Tag Manager. Les termes peuvent être différents selon les outils utilisés, mais les principes restent les mêmes.

Qu'est-ce qu'un plan de taggage ?

Un plan de taggage consiste à lister l'ensemble des données que nous avons besoin de mesurer sur un site web ou une application, puis à mettre en oeuvre cette mesure.

Concrètement, sa réalisation passe par les étapes suivantes :

  1. Validation des objectifs : pourquoi allons-nous mesurer des choses ? Cela peut être pour le reporting de la performance, pour optimiser les campagnes marketing, ou encore pour réaliser des activations (remarketing, personnalisation...)
  2. Traduction des objectifs business en données à mesurer : on passe alors d'objectifs fonctionnels, à des KPIs
  3. Faire les choix techniques : comment allons-nous mesurer la donnée ? Via un dataLayer, ou avec les fonctionnalités natives de Google Tag Manager (GTM) ?
  4. Gouvernance et responsabilité : qui va être en charge de mettre en place la mesure, et de vérifier que les données remontent, et sont justes.

Les livrables

Au-delà des éléments d'analyse vus plus haut (objectif business, choix des KPIs), le livrable du plan de taggage est très concret. Il s'agit de lister

  • Les données que nous souhaitons collecter
  • Où nous allons les stocker dans Google Analytics (custom dimension, custom metrics, content groups, events, goals)
  • Comment nous allons les collecter
  • Qui en est responsable

Les éléments d'un plan de taggage

Content groups

Les "content groups" sont des types de regroupement de contenus, qui permettent ensuite de filtrer les rapports par grands types de groupe. Par exemple, ils permettent de répondre aux objectifs suivants :

  • Je veux savoir combien les pages produit génèrent de pages vues au global ?
  • Je veux re-targeter tous les visiteurs ayant vu au moins une page de telle ou telle catégorie de produits

Les données peuvent être directement accessibles via GTM (par exemple le "hostname"). Dans d'autres cas, on passera par un dataLayer.

Exemple de regroupements de contenus

Content groupDescriptionSourceVariable nameOwner
Country domain
Le domaine sur lequel se fait le hit : .fr,.co.uk,etc...
GTM
{{Page Hostname}}
Page Type
Le type de page sur laquelle se fait le hit : Home,Landing,edito,product,error
dataLayer
pageType
Product Name
Le nom du produit sur lequel se fait le hit
dataLayer
productName
Page Persona
Le persona déduit de la page vue
dataLayer
pagePersona

Custom dimensions

Les custom dimensions permettent de filtrer des vues ou des rapports, sur des dimensions qui n'existent par par défaut dans Google Analytics. Elles peuvent s'appliquer au niveau du "hit" (la page vue), de la session, ou alors de l'utilisateur. Par exemple, elles permettent de répondre aux objectifs suivants :

  • Je veux cibler les utilisateurs qui se sont logués au moins une fois sur mon site
  • Je veux connaître le nombre de leads qui sont finalement devenus des clients dans mon CRM

Exemple de dimensions personnalisées :

Custom dimensionDescriptionSourceVariable nameScopeOwner
Anonymous User_Id
Un identifiant unique par utilisateur, qui sera utilisé pour faire le lien avec le CRM
GTM
{{AUID}}
User
Consent state
L'état du consentement à chaque instant. Pour des raisons de debug, mais aussi de statistiques sur le consentement aux cookies
GTM
{{Cookie Consent}}
Hit
GTM container ID
Pour des raisons de debug : permet de savoir quel container GTM a généré le hit. Utile lorsque plusieurs tags peuvent co-exister sur un site
GTM
{{GTM container ID}}
Hit
CRM status
Le statut de l'utilisateur dans le CRM (lorsque le lien a été fait).
Data Import
{{CRM Status}}
User

Custom metrics

Les "custom metrics" sont des mesures qui ne sont pas natives dans Google Analytics. Par exemple, si je définis que "qualified visit" comme étant un visiteur qui a :

  • Vu au moins 3 pages
  • OU télécharger un PDF

Je vais créer une "custom metric" qui va me permettre de compter les visiteurs répondant à ces critères.

Exemple de custom metrics

Custom metricDescriptionSourceVariable nameScopeOwner
Qualified visit
Par exemple : au moins 3 pages vues, OU une action de micro-conversion
dataLayer
qualifiedVisit
Session

Events et Goals

Les "events" dans Google Analytics servent à mesurer des évènements qui se produisent sur le site. Cela peut être un clic, un téléchargement, un formulaire rempli, etc.... Ils viennent en complément des pages vues (l'unité de mesure de base de Google analytics) pour analyser des comportements.

Certains de ces évènements peuvent être transformés en "goals" : ce sont des évènements à qui on donne un poids particulier. Typiquement une conversion, ou un lead.

Exemple d'évènements

EventDescriptionCategoryActionLabelSourceGoal ?Owner
Form filled
Formulaire rempli et validé
Form
Completed
%type-of-form
dataLayer
Nicolas Chollet
Form started
Démarrage du formulaire
Form
Started
%type-of-form
dataLayer
Nicolas Chollet
Click external link
Clic cers un lien externe
Click
External
%link-clicked
GTM
Nicolas Chollet
Scroll
La page est scrollée à plus de 80% (indicateur de consommation du contenu)
Navigation
Scroll
%page-path
GTM

Implémentation sur le site web : le DataLayer

Une part importante du plan de taggage est en réalité réalisée directement dans Google Tag Manager. Les développements sur le site web sont utiles essentiellement pour déployer le data layer.

Qu'est-ce que le Datalayer ?

Pour en savoir plus sur le Data Layer, voir

Syntaxe du data Layer

Un peu à la manière des balises de données structurées, elles doivent répondre à une certaine syntaxe. Par exemple, le code suivant est valide :

Toujours utiliser "Datalayer.push"

Variables vs event

Le Datalayer peut être utilisé pour passer une valeur. Par exemple le type de page sur lequel on se trouve, ou encore les caractéristiques de l'utilisateur (connecté ou non, etc...).

Exemple de spécifications pour un dataLayer

Voici à quoi peuvent ressembler des spécifications dans le cadre d'un plan de taggage :

Variables - Data Layer

Variable namePossible valuesExampleComment
pageType
HomeLandingEditoProductError
window.dataLayer.push({ 'pageType': 'Home' });
productName
window.dataLayer.push({ 'pageType': 'Product', 'productName': 'CONTINENTAL EDISON TV LED 55 4K UHD' });
usr_logged
01
window.dataLayer.push({ 'pageType': 'Landing', 'usr_logged': '0' });

Le dataLayer peut également être décliné par template de page pour une meilleure lecture :

Plan de taggage - par template

TemplateURL patternDataLayer variablesComments
Home
/
pageTypeusr_logged
Edito / content
/c/slug-of-the-page
pageTypeusr_logged
Product
/p/slug-of-the-page
pageTypeproductNameusr_logged
Error
N/A
pageType

Tous les articles liés aux plan de taggage

🤙
Qu’est-ce qu’un plan de taggage ? Exemple et bonnes pratiques